Pays de Thiers Rugby : site officiel du club : site officiel du club de rugby de Thiers - clubeo

L’analyse de coach Crabe - Gévaudan, la bête est féroce!

7 décembre 2015 - 17:25

PTR 23 – GEVAUDAN 7.

 

Ce dimanche, mache contre la bête ! De plus, Dieu porte la cravate ! Autant dire que l’après-midi s’annonce compliqué.

 

            - « Eh ohhh ! Mon prénom s’écrit pas comme ça ! » se plaint Yann

            - « Et alors !? tu fais bien des en-avants ! » rétorque Francky la biscotte

 

C’est Maka qui a rempli la compo. Maka, il est tellement mauvais en orthographe que même quand il parle il fait des fautes.

Sur le terrain du bas, l’équipe réserve réalise un mache sérieux. Bien que dominés devant, les Thiernois construisent leur victoire sur une bonne organisation défensive et confient la gonfle pour les situations offensives à leurs ¾ bien plus en jambe. Au final, nos réservistes inscrivent 7 essais pour une large et incontestable victoire : 45-5

 

Une nouveauté surprend les joueurs lors de leur entrée sur la pelouse, en plus de la traditionnelle haie d’honneur des réservistes, des tifos et fumigènes transcendants du kop de Baruptel en tribune Ouest, une drôle de mélodie vient les escorter jusqu’au milieu de terrain : « quand tu m’aimes » d’Herbert Léonard.  Extrait :

 

               « Je n'ai qu'un pays, celui de ton corps

               Je n'ai qu'un péché, ton triangle d'or

               Je découvre en toi, toutes les audaces

               Quand tu m'aimes  »

 

Bébert met en scène une sorte de fantasmagorie à la frontière du conte et du naturalisme, abordant la sexualité telle une fièvre mystérieuse qui s’empare immédiatement des spectateurs et qui se propage dans les tribunes, submergés par un désir aussi beau qu’inquiétant. La magie opère, tous les spectateurs se laissent aller à étreindre leur voisin de siège. Quel grand moment de communion !.

 

            - « C’est moi le dindon de la farce, je suis assis à côté de ma femme » peste Louis, l’ancien Prèse désabusé

            - « et moi alors ?!... je suis entourée du Prèse Patounet et du Prèse de Gévaudan... et je te parle même pas de Rodgeur coincé entre Julo et l’ancien Prèse Jannosard » ironise la Prèse Valerie

            - Le délégué hurle : « Appelez-moi un responsable ! »

Si y avait quelqu’un de responsable à Thiers, ça se saurait depuis le temps.

 

Grâce à ses avants dominateurs, les couteliers mettent « dans blé » la pression. Les gros sont conquérants, la touche est dominatrice, les libérations sont propres, les mauls sont bien structurés, les ¾ bénéficient de bons ballons libérés dans l’avancée et c’est logiquement que les locaux marquent un essai en bout ligne après avoir ouvert le score sur pénalité : 8-0 à la 25’. Les oranges ne s’en laissent pas compter et offrent un jeu de mouvement plutôt bien huilé mais ne parviennent pas à franchir le premier rideau Thiernois. Au contraire Martin rajoute une pénalité : 11-0 à la mi-temps

 

            - A la mi-temps les Coches proposent : « il faut insister devant et continuer de les secouer ! »

            - « cool !!  comme l’Orangina !  j’en prendrai un, mais je finis d’abord mon paquet de pépito » lance Ponpon

Alors que nos Prèses continuent de s’affairer en tribune au son de Bébert, la partie reprend et monte d’un ton. Le combat fait rage, les zones d’affrontement font de nombreux dégâts de part et d’autre, les visiteurs sont bien décidés à déplacer la défense Thiernoise sur la largeur, le jeu est aéré, la circulation est fluide, les organismes souffrent mais le score n’évolue pas. Soudain tout le monde voit Jean-luc serrer les points et arborer son sourire délicat pour proposer une négociation au 2ème ligne adverse :

 

            - « Tu nous laisses marquer ou tu prends mon poing dans la gueule. Au choix »

            - « je vous ai repéré » lance Dieu « C’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la soupe à la grimace »

 

Tu le croiras si tu veux mais c’est le moment choisi par les locaux pour enquiller deux essais sur pénal’touche. Dub et Charles qui marquent un essai, Dieu qui fait de l’humour, Jean-Luc qui négocie. Tu vas voir qu’un jour, Rémy saura lancer en touche. La bête blessée ne s’en laisse pas compter, elle chicane, elle mordille, elle rogne, elle rugit et finit par marquer un essai de pénalité sur un 5ème maul écroulé à la 88’ privant ainsi les couteliers du bonus. Score final 23-7.

 

L’après-mache spécial Prèse restera fidèle au mache : rythmé, respectueux, musical, long ...

 

 

Who Let the Dogs out ?

WOUH ... WOUH … WOUH ... WOUH WOUH

Le dog a été remis à Charles pour sa qualité de vitesse escargolesque

Commentaires

fermeture bureau 5 mois
Sylvie Brigoulet est devenu membre 6 mois
1 er tournoi des couteliers : nouvelle photo 7 mois
1 er tournoi des couteliers 7 mois
tournoi à thiers : nouvelles photos 7 mois
tournoi à thiers 7 mois
tournoi des couteliers-challenge jean GOZARD 8 mois
PTR vient de remporter le trophée 20 membres 11 mois
Oo Rélie est devenu membre 11 mois
quentin LEYRIT et 2 autres 11 mois
daniel guillot et david humbert 11 mois
U14 11 mois
U 14 et U 14 11 mois
equipes 2016/2017 : nouvelles photos 11 mois
equipes 2016/2017 11 mois

Ici pronostiquez sur les matchs des équipes du PTR!!

Derniers inscrits au concours

Martin Douris
Inscrit depuis le 13/11/15
Arthur Chamb
Inscrit depuis le 12/11/15
cyrille laroche
Inscrit depuis le 15/10/15